Bandeau_Geras_2023.jpg

Rencontres doctorales > Résumés des communications

11es Rencontres Doctorales du GERAS

(en ligne)

Université de Lorraine, Nancy

18 mars 2020

Résumés des Interventions

Pauline BUREAU

1re année d’inscription en thèse

Laboratoire de recherche de rattachement : ILCEA4, Université Grenoble-Alpes

Directrices de thèse : Caroline Rossi et Camille Biros

Intitulé de la thèse : Stratégies dénominatives et innovations terminologiques dans le domaine du changement climatique

Titre de la communication : « Stratégies dénominatives et innovations terminologiques dans le domaine du changement climatique : quel corpus d’étude ? »

Résumé de la communication

Le changement climatique d’origine anthropique tel qu’il se manifeste actuellement nous oblige à user de stratégies langagières nouvelles (Benz 2001 ; Fløttum 2017). Quel(s) terme(s) utiliser pour décrire une canicule qui atteint des températures records ? Comment exprimer le sentiment ressenti par une communauté qui voit son territoire menacé par la montée des eaux ? Quelles innovations terminologiques apparaissent pour décrire des phénomènes climatiques connus, mais qui se déclarent avec un rythme et une intensité perçus par les scientifiques comme inédits ?

Dans mon travail de thèse, je souhaite ainsi identifier et analyser les stratégies dénominatives et les néologismes du changement climatique, afin de voir notamment ce que ceux-ci révèlent de l’évolution de notre rapport à ce phénomène (Kleiber 2001 ; Humbley 2012 ; Moirand & Reboul-Touré 2015 ; Gjesdal & Gunn Inger 2016). Ce travail de recherche repose sur l’étude d’un corpus anglophone représentatif de ce domaine et des enjeux qui lui sont associés, ce qui implique d’identifier les communautés de discours qui font figure d’expertes sur la question. Au cours de ma communication, je propose ainsi de présenter les étapes et les enjeux de la constitution de ce corpus : choix des communautés de discours à intégrer et raison(s) de ce choix, explication de l’évolution et de la diffusion de la terminologie du changement climatique, etc. Il s’agira notamment de justifier le choix de constituer un corpus en diachronie courte et d’intégrer des discours ou genres spécialisés ainsi que des discours produits par des non-spécialistes.

Bibliographie :

Benz, B. 2001. « Eco and the new millennium: Current coverage of eco- in dictionaries». Dictionaries: Journal of the Dictionary Society of North America 22/1, 163–170.

Fløttum, K. 2017. The Role of Language in the Climate Change Debate. New York, NY : Taylor & Francis.

Gjesdal, A. M. & L. Gunn Inger. 2016. « Exploring an environmental neologism in Norwegian across corpora ». Neologica – Revue Internationale de néologie 10, 39–57.

Humbley, J. 2012. « Retour aux origines de la terminologie : l’acte de dénomination ». Langue française 174/2, 111–25.

Kleiber, G. 2001. « Remarques sur la dénomination ». Cahiers de praxématique 36 (janvier), 21–41.

Moirand, S. & S. Reboul-Touré. 2015. « Nommer les événements à l’épreuve des mots et de la construction du discours ». Langue française 188/4, 105–20.

 

 

Célia ATZENI

2e année d’inscription en thèse

Laboratoire de recherche de rattachement : CLILLAC-ARP, Université Paris Diderot

Directeurs de thèse : Christopher Gledhill et Florence Binard

Intitulé de la thèse : Étude du lexique et de la phraséologie dans les communiqués de presse et rapports de l’ONU sur la violence envers les femmes (1995-2019)

Titre de la communication : « Constitution d’un corpus thématique de textes d’une organisation internationale : communiqués de presse et rapports de l’ONU sur la violence envers les femmes »

Résumé de la communication

Les discours d’organisations internationales restent encore peu explorés en sciences du langage (Gobin & Deroubaix 2010), et ceux sur la violence envers les femmes ont été étudiés dans le cadre d’analyses qualitatives réalisées uniquement sur des genres appartenant au discours journalistique ou médical (Phillips & Henderson 1999 ; Risdaneva 2018).

Dans l’optique de mettre en regard le discours de l’ONU avec le problème social de la violence envers les femmes, j’ai constitué un corpus de deux genres discursifs à visée informative – des communiqués de presse et des rapports – produits par l’ONU depuis 1995, date de la Conférence de Pékin qui marque un tournant dans la politique mondiale concernant les femmes. Cette communication cherche à décrire la constitution de ce corpus.

La violence envers les femmes est devenue un problème public et politique particulièrement médiatisé. Cette évolution pourrait impliquer un renouvellement terminologique et phraséologique. Dans une perspective d’analyse critique du discours (Fairclough 1992) combinée aux méthodes exploratoires de la linguistique de corpus (Gledhill & Kübler 2016), j’étudie d’abord les termes liés aux questions de genre dans les communiqués de presse et rapports de l’ONU entre 1995 et 2019 ainsi que la présence de phénomènes phraséologiques caractéristiques du discours onusien. Ensuite, afin de mieux comprendre comment ce discours est façonné, j’adopte une approche historique du discours en prenant en compte d’autres textes sur la violence envers les femmes (Baker et al. 2008).

Bibliographie :

Baker, P., C. Gabrielatos, M. Khosravinik, M. Krzyzanowski, T. McEnery & R. Wodak. 2008. « A useful methodological synergy? Combining critical discourse analysis and corpus linguistics to examine discourses of refugees and asylum seekers in the UK press ». Discourse & Society 19/3, 273–306.

Gledhill, C. & N. Kübler. 2016. « What can linguistic approaches bring to English for specific purposes? ». ASp 69, 65–95.

Gobin, C. & J.-C. Deroubaix. 2010. « L’analyse du discours des organisations internationales. Un vaste champ encore peu exploré ». Mots. Les langages du politique 94, 107–114.

Phillips, D. & D. Henderson. 1999. « ‘Patient was hit in the face by a fist…’: A discourse analysis of male violence against women ». American Journal of Orthopsychiatry 1, 116–121.

Risdaneva, R. 2018. « A critical discourse analysis of women’s portrayal in news reporting of sexual violence ». Studies in English Language and Education 5, 126–136.

 

 

Nedjah ZERROUKI

2e année d’inscription en thèse

Laboratoire de recherche de rattachement : ACTé, Université Clermont Auvergne

Directrice de thèse : Dacia Dressen-Hammouda

Intitulé de la thèse : English Travel Blogs: From Platforms to Classrooms

Titre de la communication : « Vers l’utilisation des blogs de voyage en anglais en salle de cours »

Résumé de la communication

Le blog de voyage constitue un exemple de genre récent et soulève de nombreuses questions, tant pédagogiques que théoriques et méthodologiques. Sa description et sa caractérisation ont des implications pour l’enseignement de l’anglais du tourisme, ainsi que pour la façon de concevoir l’analyse des genres multimodaux, encore peu étudiés en anglais de spécialité. Dans ma thèse, je souhaite trianguler les données en associant une analyse quantitative de corpus et la création d’une grille d’analyse multimodale, à l’analyse qualitative de sa transformation en outil pédagogique et de l’observation de son efficacité pour l’apprentissage.

Cette communication a trois objectifs : (1) la description de la méthodologie mise en œuvre pour permettre l’analyse multimodale d'un important corpus de blogs de voyage en anglais, à l’aide d’un logiciel d’analyse numérique ; (2) la description de la méthodologie employée pour la construction d’une grille d'analyse multimodale, inspirée des travaux de Bateman (2008), Manning et Amare (2006), et Kress et Van Leeuwen (1996) ; et (3) la présentation des premiers résultats de l’analyse.

Les données obtenues serviront ensuite à la création de supports pédagogiques selon l’approche de Swales et Feak (1994) sur les méthodes d'un enseignement fondé sur le genre en langues de spécialité. Les supports seront utilisés en situation pédagogique. Leur objectif est d'amener les participants (12 étudiants inscrits en master de tourisme) à créer leurs propres blogs de voyage, et de les évaluer à l'aide de la grille d'analyse, transformée en grille d'auto-évaluation. Des entretiens avec les participants seront menés pour approfondir les données collectées à partir des grilles d'auto-évaluation.

Bibliographie :

Bateman, J. 2008. Multimodality and Genre: A Foundation for the Systematic Analysis of Multimodal Documents. New York, NY°: Palgrave Macmillan.

Kress, G. R., & T. Van Leeuwen. 1996. Reading Images: The Grammar of Visual Design. Londres°: Routledge.

Manning, A. & N. Amare. 2006. « Visual-rhetoric ethics: Beyond accuracy and injury ». Technical Communication 53/2, 195–211.

Swales, J. M. & C. B. Feak. 2004. Academic Writing for Graduate Students: Essential Tasks and Skills. Vol. 1. Ann Arbor, MI : University of Michigan Press.

 


Lily SCHOFIELD

3e année d’inscription en thèse

Laboratoire de recherche de rattachement : EDA (EA 4071), Université Paris Descartes

Directeur de thèse : Geoffrey Sockett

Intitulé de thèse : L’intégration de pratiques informelles à un contexte formel : pertinence des fictions à substrat professionnel (FASP) comme facilitateurs de la médiation dans un cours en ligne selon la perspective actionnelle

Titre de la communication : « L’intégration de pratiques informelles à un contexte formel : pertinence des fictions à substrat professionnel (FASP) pour faciliter la médiation dans un cours d’anglais LANSAD en ligne »

Résumé de la communication

Mon étude s’intéresse à l’intégration des pratiques informelles d’apprenants au contexte formel d’un cours d’anglais en ligne, dans le but de proposer un contenu adapté et de mettre les étudiants en position d’experts. Mon objectif est de permettre différentes formes de médiation, tel que le préconise le volume complémentaire du CECRL (2018).

Le dispositif intègre des ressources relatives aux pratiques habituelles des apprenants en anglais, notamment le visionnage d’extraits de fiction à substrat professionnel ou FASP (Chapon 2015), à son scénario pédagogique. Elles sont relatives au domaine d’étude des apprenants et perçues comme des outils de médiation technologique, pédagogique, langagière et culturelle entre les étudiants et la profession représentée (Chaplier 2011). En combinant ce contenu aux pratiques habituelles des étudiants, ces derniers ressentent une double familiarité vis-à-vis des tâches réalistes et pertinentes, ce qui crée des occasions de médiation maïeutique (Chaplier op. cit.). Les apprenants deviennent usagers de la langue accomplissant des tâches faisant sens, mais également experts, détenteurs du savoir et leurs connaissances sont centrales à l’enseignement.

En comparant deux cours d’anglais, suivis à distance par 130 étudiants en L1 Économie-Gestion de l’Université de Paris, dont l’un suit une approche actionnelle renforçant la littératie numérique et les interactions en ligne, et l’autre une approche par tâches plus communicatives, j’illustre l’importance de la valorisation des pratiques informelles dans la mise en place d’une véritable approche actionnelle, selon les nouveaux descripteurs du Cadre européen.

Bibliographie :

Chaplier, C. 2011. « Le support filmique comme outil de médiation entre enseignant et étudiants LANSAD-sciences ». Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité 30/3, 61−74.

Chapon, S. 2015. « Fiction à substrat professionnel télévisuel comme voie d’accès à l’enseignement/apprentissage de l’anglais juridique ». Thèse de doctorat en Études anglophones. Grenoble : Université Grenoble Alpes.

« Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues : Apprendre, Enseigner, Évaluer. Volume complémentaire avec de nouveaux descripteurs ». 2018. Conseil de l’Europe, consulté le 15/11/2019

<https://rm.coe.int/cecr-volume-complementaire-avec-de-nouveaux-descripteurs/16807875d5>.

 

 

Manon BOUYE

4e année d’inscription en thèse

Laboratoire de recherche de rattachement : CLILLAC-ARP, Université Paris Diderot

Directeur de thèse : Christopher Gledhill

Intitulé de la thèse : Le style clair et simple en droit : étude en corpus de genres juridiques et de leur dissémination en français et en anglais

Titre de la communication : « Le plain language en droit : prescriptivisme lexical et densité terminologique dans deux genres juridiques et leurs versions simplifiées »

Résumé de la communication

Cette communication vise à examiner la diffusion des textes de droit vers le grand public, c’est-à-dire le passage d’une langue spécialisée à une langue compréhensible par le non-expert, définie par certains auteurs comme une forme de traduction intralangue (Bhatia 1983).

Dans les pays de culture juridique anglo-saxonne, la diffusion de la langue juridique est au cœur du Plain Language Movement depuis plusieurs décennies (Asprey 2004). Ce mouvement prescrit, sous la forme de recommandations, des mots et des structures linguistiques à utiliser ou à proscrire par les rédacteurs de textes juridiques ou de diffusion.

Dans cette communication, je m’intéresse aux prescriptions lexicales et terminologiques. En m’appuyant sur les listes de termes et d’expressions prescrits ou déconseillés par les institutions promouvant le langage clair et simple, je présente les résultats préliminaires d’une étude portant sur la densité terminologique, c’est-à-dire la proportion de termes dans un texte (Ferraresi 2019), et le respect ou non des règles lexicales du plain language. Je compare la densité de termes et d’éléments lexicaux proscrits dans deux genres spécialisés étudiés : les textes législatifs (statutes) de divers pays anglophones et les décisions de la Cour Suprême du Canada (en anglais) – avec leur reformulation en « langage clair et simple », respectivement sous la forme de guides juridiques et de résumés. Mon objectif est de savoir, d’une part, si les prescriptions institutionnelles sont appliquées et, d’autre part, dans quelle proportion les termes extraits des textes juridiques se retrouvent dans les textes simplifiés, et avec quelle stratégie explicative (définitions métatextuelles, paraphrase, etc.). Se fondant sur les outils de la linguistique de corpus, de la terminologie et du traitement automatique des langues, mon étude sera guidée par plusieurs questions méthodologiques et théoriques : comment peut-on déterminer si certaines parties d’un texte sont plus denses en termes que les autres ? Peut-on étudier la densité terminologique dans des textes simplifiés séparément de la phraséologie et des schémas lexico-grammaticaux dans lesquels ils s’insèrent (Gledhill, Patin & Zimina 2017) ? Y a-t-il une différence de densité entre les textes législatifs et les décisions de justice et, si oui, se retrouve-t-elle dans leur version simplifiée ?

Bibliographie :

Asprey, M. M. 2004. « Plain language around the world ». In Asprey, M. Plain Language for Lawyers. (3rd ed.). Sydney : Federation Press, 1−46. <www. federationpress. com. au/pdf/AspreyCh4Exp.pdf>.

Bhatia, V. K. 1983. « Simplification v. easification – the case of legal texts ». Applied Linguistics 4/1, 42−54.

Ferraresi, A. 2019. « How specialized (or popularized)? Terminological density as a clue to text specialization in the domain of food safety ». Lingue e linguaggi 29, 17−39.

Gledhill, C., S. Patin & M. Zimina. 2017. « Lexico-grammaire et textométrie : identification et visualisation de schémas lexico-grammaticaux caractéristiques dans deux corpus juridiques comparables en français ». Corpus, 113−144.

 

 

Mathilde GAILLARD et Aude LABETOULLE

Mathilde GAILLARD : ATER, Université Paris Nanterre

Aude LABETOULLE : MCF stagiaire, CNAM Paris

Titre de la communication : « ‘The end of the beginning’ : témoignages de soutenances de thèses et vadémécum à usage des doctorant(e)s »

Résumé de la communication

Rite de passage qui marque le début de toute carrière de chercheur(e), la soutenance de thèse est souvent une source d’appréhension pour les doctorant(e)s. Cette intervention vise à fournir un ensemble d’outils et d’astuces pour se préparer efficacement à cet exercice, et propose un retour sur expérience de deux jeunes docteures. Elle porte, dans un premier temps, sur la phase préparatoire de la soutenance, de la sélection des membres du jury au rendu du manuscrit et aux premiers pré-rapports. Est abordée, dans un deuxième temps, la soutenance elle-même, du point de vue logistique et scientifique. Enfin, l’étape post-soutenance, notamment la période de préparation des dossiers de qualification, est discutée.

Personnes connectées : 1